Communication animale et étude du comportement

L’éthologie, science du comportement animal et humain, s’est d’abord développée à partir de l’observation des animaux dans leur milieu naturel. Ainsi, l’éthologie a ouvert de nouvelles perspectives de compréhension des comportements tels que ceux d’attachement ou d’agression, de territoire, d’espace vital, de dominance-hiérarchie et apporté de nouveaux éléments aux rapports entre nature et culture, aux apprentissages et conditionnements, aux interactions sociales. Il en est de même des manifestations motrices (mimique, gestique, proxémie), sonores (cris, vocalisations, chants, bruitages), visuelles (modifications cutanées et du système pileux), sécrétoires (larmes, sueur et toutes modifications glandulaires) qui ont permis de mieux comprendre les différents registres de la communication et des comportements sociaux.

La communication intuitive ou non verbale est une technique qui nous apprend à développer nos capacité télépathique et qui demande beaucoup de pratique pour affiner notre capacité d’interprétations des données transmises par l’animal. La télépathie est un moyen de communication inné accessible à tous les êtres de la création,  humains, animaux et le monde végétal, mais la plupart d’entre nous la classe dans le monde de l’imaginaire car réprimée depuis la plus tendre enfance.

Ce n’est en rien quelque chose de magique.

Les praticiens de ces méthodes sont des interprètes animaliers. Ils pratiquent la communication télépathique, également dite “communication intuitive” (Anna Evans) où également “cœur à cœur”, où parfois “d’esprit à esprit” (Laïla Del Monte, avec qui j’ai suivi des stages). Penelope Smith, la pionnière dans ce domaine, l’a appelée “Communication Télépathique”.

La communication télépathique animale a, pour fondement, que les animaux ne sont pas différents de nous. C’est à dire qu’ils sont intelligents, ont des émotions et une vision du monde qui leur est propre.

Si on accepte cette vision des choses, il devient possible de s’ouvrir au fait que l’on peut communiquer avec eux et qu’ils peuvent nous “parler” par le biais d’images de sensations et de mots transmis par télépathie.

Les mots transmis ne sont alors que la traduction des images et des sensations que les animaux nous envoient en bloc : c’est le langage des perceptions… la communication non verbale.

La télépathie n’a pas de limites spatiales et peut donc être pratiquée à distance.

En quoi la communication peut vous aider, vous et  votre animal ?

Problème de comportement : lorsqu’un animal présente un trouble du comportement (aboiement, perte de poil, marquage par l’urine dans la maison, stress, peur, mauvaise obéissance, agressivité, etc.), il y a toujours un message à entendre. En effet, l’animal ne pouvant nous adresser la parole directement, il ne sait pas nous faire comprendre les choses autrement qu’en se manifestant par ce que nous appelons un trouble du comportement. Je me connecte à l’animal et lui demande quelles sont les raisons de son comportement, de qui il a besoin pour changer, etc.

Problème d’entraînement : je regarde avec l’animal pour comprendre pourquoi il est en baisse de performance (ou présente un problème d’apprentissage, etc), je lui demande qu’est-ce qu’on peut faire pour l’aider, etc.

Améliorer votre relation : je pose vos questions à votre animal, je lui demande ce que vous pouvez faire pour rendre votre animal encore plus heureux, de quoi il a besoin, quelles sont ses envies, etc.

Introduire un nouvel animal dans la famille : je peux demander aux animaux présents leur avis sur l’introduction du nouvel animal, me renseigner sur le passé d’un animal que vous souhaiteriez adopter, etc.

Aider les animaux blessés ou malade : je vois avec l’animal ce qu’on peut faire pour l’aider au mieux, voir pour le soulager. Je peux aussi voir si un animal souffre d’un problème physique quelconque. Voir si le problème physique de l’animal est lié à une cause émotionnelle, etc. Attention, on travaille ici toujours avec le vétérinaire, la consultation en communication animale ne doit jamais remplacer un avis médical.

Accompagner un animal dans la mort : dans le cas d’un animal en fin de vie, je peux voir avec lui quels sont ses derniers souhaits, voir si on peut l’aider à traverser ce passage d’une façon ou d’une autre, l’aider à se calmer si besoin, etc…

Des techniques énergétiques aideront aussi votre compagnon à retrouver un mieux-être lorsque la vie n’aura pas été tendre avec lui. Ces techniques de “guérisons énergétiques”, peuvent être également pratiquées à distance. Elles sont complémentaires des soins de votre vétérinaire. Je les propose lorsque votre animal me semble perturbé dans le milieu dans lequel il évolue.

” Un animal est un Être qui vit, qui pense et qui souffre “